Haïti : Note d'analyse et de plaidoyer - Egalité des genres et réponse au choléra, nov 2022

Haïti : Note d'analyse et de plaidoyer - Egalité des genres et réponse au choléra, nov 2022

Introduction Le mois d’octobre 2022 a été marqué par la réapparition du choléra en Haïti après trois ans successifs de cas non signalés. En date du 15 novembre 2022, 167 décès ont été enregistrés, et le nombre officiel de cas de choléra confirmés a atteint 804 pour un total de 8.980 cas suspects : 59,55% de sexe masculin et 40,45% de sexe féminin. Au total 16 communes sont touchées. (Ministère de la Santé Publique et de la Population, MSPP, Sit Rep Choléra, 15 Novembre 2022). Dans un contexte de crises multidimensionnelles et aiguës, les principaux partenaires et secteurs interviennent sous le leadership du MSPP pour fournir un traitement, contrôler l'épidémie et prévenir sa propagation. La réponse actuelle est principalement axée sur le sauvetage des vies grâce à des interventions dans les domaines de : la santé, Eau Potable, Assainissement et Hygiène (EPAH), nutrition, Protection, sécurité alimentaire, logistique et accès. Ces interventions pourraient être améliorées grâce à une bonne compréhension et prise en compte de certains paramètres, du fait que le choléra a une incidence différente sur les filles, les garçons, les femmes et les hommes par groupe d’âge et dans toutes leurs diversités. Le Réseau pour l’Égalité des Genres en Action Humanitaire en Haïti (REGAH) lors de sa rencontre mensuelle du 09 novembre 2022 s’est penché spécifiquement sur la prise en compte de l’égalité des genres dans la réponse au choléra en Haïti. Les échanges lors de cette rencontre étaient fondés sur les expériences de terrain et l’analyse des données des SitRep choléra produits par le MSPP. C’est pour donner suite à ces échanges que, le REGAH à travers cette note appelle tous les acteurs de la réponse au choléra à s'assurer que les différents besoins spécifiques des membres des communautés affectés sont systématiquement identifiés et pris en compte. La note vise à : Faciliter une meilleure compréhension sur la manière dont le choléra affecte différemment les filles, les garçons, les femmes et les hommes par groupe d’âge et dans toutes leurs diversités. Proposer des recommandations pour une meilleure intégration de la dimension Genre dans les analyses/évaluations, la planification et les programmes de prévention et de réponse au choléra.

Subscribe

to receive GNC newsletters